Trépied : Manfrotto ou Induro ?

Après presque 10 ans de bons et loyaux services … mon bon vieux trépied Manfrotto s’est volatilisé …  du coup, j’ai passé un peu de temps à chercher un remplaçant. Dans la catégorie trépied, il y a pléthore de marques sur un large éventail de qualité. Pas forcément simple de trouver son bonheur. Mon objectif : trouver un trépied relativement polyvalent pour un usage studio et extérieur. Pour réduire le coût, j’ai opté pour de l’alu et non du carbone ! C’est en effet un trépied secondaire que je cherche afin d’accompagner mon Induro CT313 que j’utilise principalement en studio.

Le haut du panier en matière de trépied se compose des marques Gitzo, Manfrotto et Induro.
Gitzo étant une marque exceptionnelle en terme de qualité, mais également en terme de tarif, il ne me restait plus que Manfrotto et Induro. Et, tant qu’à faire, autant se pencher sur les dernières versions disponibles :

  • Manfrotto MT055XPRO3
  • Induro AT 313

Mes critères :

  1. la solidité
  2. la facilité de mise en place
  3. possibilité de mise au raz du sol
  4. facilité de transport
  5. accessoires

Réception des colis :

Dès la réception, les 2 produits sont montre déjà une différence :

  • le Manfrotto MT055XPRO3 arrive ‘nu’ sans accessoire ou autre
  • l’Induro AT313 arrive lui en Kit Deluxe se composant : du trépied, d’une sacoche de transport, de pitons acier pour le remplacement des patins caoutchouc (pour s’adpater aux terrains difficiles lors de séances en extérieurs).
 Manfrotto
MT055XPRO3
 Induro AT313

Coté tarif, le Manfrotto se trouve à 200 € et le Induro à 190$ (oui malheureusement on ne le trouve plus en France … la stratégie Induro pour l’Europe est de promouvoir le haut de gamme et donc le carbone).
Ce ne sont que des détails … le principal n’est pas là … même si ça apporte déjà un petit plus 🙂

 

En détail :

Une fois déballé, rapide tour des protagonistes. Coté Induro, pas de surprise, on retrouve les qualités du CT 313 (la version carbone de ce même trépied) : un tête solide incluant un niveau à bulle, un système de serrage des colonne de pieds à base de vis via des poignées caoutchouc. De plus le système d’inclinaison des pieds est vraiment robuste !!

Coté Manfrotto, le tour du propriétaire est intéressant également : une tête solide incluant également un niveau à bulle, une colonne centrale pouvant se mettre à 90° pour les poses au raz du sol. Le système d’inclinaison des pieds se fait via un bouton (plastique ?!)

Parmi les petits plus de chacun on retrouve 2 choses intéressantes :

  • le Manfrotto propose un pas de vis permettant d’ajouter un « bras » accessoire directement sur la base de la tête de colonne. Ca peut être très pratique pour ajouter un moniteur ou tout autre accessoire.
  •  coté Induro, « le » détail qui manque au Manfrotto, s’est l’attache permettant de consolider le trépied :

 

Les points négatifs :

Pour Induro, le seul point noir est la difficulté de trouver l’AT en France.
La palme revient au Manfrotto malheureusement : le système de serrage des colonnes de pieds à base de loquet et sujet à s’accrocher facilement un peu partout. En effet, le profil du loquet est réellement saillant.

 

Voilà, à vous de vous faire votre propre idée. Moi, mon choix est fait 🙂 L’AT 313 sera le compagnon de mon CT313 … ce sera parfait pour les sessions studio et extérieur et parfait pour l’installation du rail de travelling pour la vidéo et le timelapse.

Leave a Reply